Accueil > Obtenir un congé sabbatique pour voyager

Obtenir un congé sabbatique pour voyager

congé sabbatique - van life en australie

Cette année, nous avons décidé de quitter notre vie parisienne bien rangée, de prendre un congé sabbatique pour voyager et de partir à l’aventure. Première destination : l’Australie. Un voyage de cette envergure se prépare des mois, voire des années à l’avance. Notamment quand vous souhaitez garder votre job au retour. C’est ce que nous avons fait : nous sommes partis en congé sabbatique pour voyager. Vous retrouverez dans cet article des infos détaillées sur comment obtenir un congé sabbatique pour voyager de la part de son employeur.

Notre histoire : Prendre un congé sabbatique pour voyager

Sheoak Falls - Great Ocean Road

Après plusieurs années a en parler, a en rêver… Le moment est venu de transformer l’essai ! De mon côté j’ai déjà eu 2 années OFF (2016 et 2018), Nicolas n’a lui, jamais gouté à la liberté suprême : L’année sabbatique. On en a longtemps parlé, on a beaucoup changé d’avis. Le covid n’a pas aidé à nous rassurer, mais on s’était dit 2023 on y va alors 2023 nous voilà !

Nous entendons beaucoup : « vous avez de la chance », « je peux pas faire ca moi »… Rassurez vous, ce n’est pas que de la chance. Le congé sabbatique est accessible à tous. C’est cependant un choix de vie qui arrive seulement avec des concessions, des négociations, des économies… Ce n’est pas simple, mais les plus motivés y arriveront à coup sûr !

Attention a bien différencier l’année sabbatique du congé sabbatique. Des raccourcis peuvent être faits et pour autant, l’un amène l’autre mais la réciproque n’est pas vrai.
Année sabbatique : Année OFF, durant laquelle vous n’allez pas travailler. Valable pour tous.
Congé sabbatique : Congé réglementaire qui permet à des employés de prendre du temps entre deux périodes de travail dans la même entreprise. Vous pouvez travailler si vous le souhaitez !

Sachez qu’un congé sabbatique est tout de même une sécurité. Il vous laisse libre de vivre votre expérience tout en ayant la garantie de retrouver votre emploi à votre retour.

Un congé sabbatique ca fonctionne comment ?

La structure du congé sabbatique

Le congé sabbatique est un type de congé réglementé par la loi. Ce type de congé permet de prendre entre 6 et 11 mois, loin du travail légalement. Les règles et obligations de l’employeur comme du salarié vont dépendre de la structure de l’entreprise.
De notre côté, nous avons deux employeurs très différents. Nicolas est à la SNCF et moi dans une petite start up parisienne. L’approche n’a donc pas été la même d’un côté comme de l’autre.

Les grosses entreprises (plus de 300 salariés) sont obligées d’accepter la demande de congé sabbatique si le salarié respectent les deux conditions suivantes :

  • Plus de 36 mois d’ancienneté dans l’entreprise
  • Plus de 6 années d’expérience professionnelle

Vérifiez vous même sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2381.

Le préavis de demande est de 3 mois. L’entreprise peut alors demander de décaler la date de départ de 6 mois.

Astuce : si vous faites votre demande plus de 6 mois avant votre départ, l’entreprise ne peut alors pas décaler et est obligé d’accepter votre date ! Ce fut le cas pour Nicolas chez SNCF qui les a prévenu plus de 9 mois à l’avance.

memorial-arch-great-ocean-road-conge-sabbatique

Pour les plus petites sociétés (moins de 300 salariés) l’employeur a son mot à dire. Ils peuvent légalement refuser le congé demandé. C’est pourquoi il est important de faire les demandes en bonne intelligence ! Notez tout de même ci dessous que c’est relativement compliqué pour l’employeur de le refuser. Il faut démontrer par A+B que votre départ met l’entreprise en difficulté.

conditions-conge-sabbatique-petites-entreprises
Règlementation pour un congé sabbatique dans une entreprise de moins de 300 salariés.

Le préavis d’un congé sabbatique

Le congé sabbatique étant encadré par la loi, son préavis l’est aussi ! La demande de congé sabbatique doit être envoyée par recommandé avec accusé de réception 3 mois avant la date de départ officielle. Votre entreprise à 30 jours pour vous répondre. Sans réponse de la part de votre employeur, votre congé est automatiquement accepté. Comme évoqué précédemment, l’employeur peut le refuser (petites sociétés) ou demander de le décaler. A vous de bien calculer et d’en parler en amont pour connaitre la politique de votre entreprise sur ce sujet.

Les salaires / ressources durant un congé sabbatique

Le congé sabbatique en France n’est pas rémunéré. Nous restons employés de nos entreprises et n’avons donc pas accès au chômage. Nous vivons donc cette année de voyage sans recevoir aucun salaire !

Tous les mois nous recevons des fiches de paye à 0€.
C’est l’une des principales raisons pour lesquelles un congé sabbatique pour voyager doit être anticipé et préparé. Pour en profiter vraiment il faut mettre un bon pécule de côté ou prévoir d’arriver dans des pays dans lesquels vous pourrez légalement travailler comme l’Australie, le Canada ou la Nouvelle Zélande par exemple (plus d’une vingtaine de pays en réalité).

Eh oui, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. On à la sécurité de l’emploi en rentrant, pour autant, on ne touche rien durant les mois off.
Quelques astuces pour toucher tout de même quelques revenus :

  • Poser des congés payés en début ou fin de congé sabbatique
  • Recevoir des primes (intéressement, treizième mois, performance…) quelques mois après votre départ
  • Percevoir des revenus alternatifs (loyers, travail sur place, travail en ligne…)

On est également sur le qui vive pour tous les bons plans logements, billets, activités… Moins la vie nous coute chère, plus on pourra en profiter longtemps !

Comment prendre un congé sabbatique pour voyager ?

Prendre un congé sabbatique – version start up

De mon côté, j’ai abordé le sujet il y a des années avec mon boss… 3 ans exactement. En janvier 2020 (avant le sombre covid), j’ai expliqué clairement que j’aimais voyager (il le savait déjà), que je prévoyait un gros et long voyage de plusieurs mois dans quelques années et que qu’il me soutienne ou non, j’irais au bout de mon projet.

A l’époque il ne m’avait rien promis… mais l’ayant fait lui même quelques années auparavant, il était plutôt partant pour me soutenir dans l’aventure. Il avait envie de pouvoir permettre à ses employés de vivre ces moments incroyables, mais ca dépendrait de la conjoncture, d’où en serait la boite à ce moment là…

Quand notre projet a commencé à vraiment prendre forme, environ 10 mois avant le départ… j’ai remis le sujet sur le tapis avec mon boss. Il n’était pas surpris (il a une meilleure mémoire que moi… c’est dire !) et il m’a juste demandé combien de temps je comptais m’absenter. C’était gagné ! J’allais pouvoir partir quelques longs mois en voyage et retrouver ma place en rentrant (si je le souhaite).

Phillip-island

sheoak-falls-great-ocean-road

Prendre un congé sabbatique – version grosse boite

Il a commencé à en parler à son boss une bonne année en avance. C’est plus confortable pour tout le monde et cela montre que ce n’est pas sur un coup de tête mais plutôt un projet réfléchi.

L’avantage d’une grosse entreprise est la présence de Ressources Humaines et de référentiels pour tout. Préparez bien vos questions et les RH vous répondront en quelques jours. Notamment sur les délais, le départ, le retour, les salaires et primes et de manière générale toutes les formalités.

L’inconvénient est que les managers changent relativement souvent. Ainsi il faut en parler à votre N+1 mais aussi N+2 voire N+3 ainsi qu’à plusieurs chargés de ressources humaines.

Le plus dur a été de fixer une date précise 9 mois à l’avance. Le choix s’est fait sur le 15 Novembre, avec 3 semaines de congés incluant les 2 jours fériés du 1 et 11 novembre.

Combien économiser en amont d’un congé sabbatique pour voyager ?

Comme évoqué précédemment, un congé sabbatique est un congé sans solde de longue durée durant lequel nous ne recevons pas de salaire ou d’aide.

Les montants à économiser varient énormément d’un voyageur à l’autre, d’un congé sabbatique à l’autre, des projets pour cette année, du temps demandé… Un congé sabbatique peut être pris pour différents motifs… Voyager, mais aussi s’investir ailleurs, dans d’autres causes, prendre du temps pour des projets perso… Evidemment, en fonction des choix de chacun le budget sera très différent.

Economies pour un congé sabbatique

De mon côté, j’ai prévu un budget d’environ 20 000€ pour 9/10 mois de voyage au travers de l’Australie et de l’Asie. En sachant que le visa que j’ai obtenu pour l’Australie me permet de travailler sur place pour renflouer les caisses si besoin. L’Australie est un pays qui coute cher, il faut donc prévoir un budget conséquent et j’ai prévu de travailler le moins possible. Le budget aurait sûrement été différent si nous avions décidé de ne voyager qu’en Asie ou en Amérique du Sud par exemple.

Le minimum à prévoir est de 12 000€. Cela représente 1000€ par mois soit encore les dépenses mensuelles minimales pour vivre en France. Nicolas compte sur des revenus autres (bourse et immobilier), mais aussi sur les revenus du travail sur place !

manon-conge-sabbatique-great-oceanroad

Conclusion congé sabbatique pour voyager

Pour conclure, je dirais que le congé sabbatique est un très bon moyen pour prendre des parenthèses enchantées dans sa vie. Vous avez la sécurité de retrouver votre emploi, votre vie au retour. Pour autant, vous pouvez profiter d’une vie complètement différente, faite de rencontres, découvertes et voyages ou autres projets pendant plusieurs mois. Notez que vous pouvez également travailler pour une autre entreprise, même en France ! Mais lorsqu’on à la vingtaine ou la trentaine, le plus souvent, on préfère profiter de ce congé sabbatique pour voyager.

Cette année, on l’a attendu longtemps et nous la savourons pleinement tout en pensant déjà à la prochaine : 2030 si tout va bien !

Recevez gratuitement
LE PLANIFICATEUR du voyageur

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Cet article vous a plu ? Partagez le avec des proches

3 réflexions sur “Obtenir un congé sabbatique pour voyager”

  1. Oui ce n’est pas de la chance mais de la volonté. Ce congé existe depuis longtemps les gens cherchent souvent excuses pour ne pas sauter le pas et on en trouve facilement des raisons de rester dans son train train quotidien.

  2. Alexandre Willocquet

    Super retour d’expérience, merci pour ce partage !

    Tout à fait d’accord pour dire que la chance se provoque et s’organise, en l’occurrence.

    J’ai moi-même utilisé un congé sabbatique, mais pour me réorienter professionnellement, pas pour voyager. Ca, je le fais maintenant que je suis à mon compte et que je peux bosser d’où je veux. 😉

    Une très bonne fin de séjour à tous les deux, profitez bien !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut