Séjour à Santorin : Infos pratiques et retour d’expérience

Pour nos vacances d’été post-confinement, nous avons jeté notre dévolu sur la Grèce et plus précisément sur l’ile de Santorin pour un séjour d’une semaine. Ile tant aimée des touristes en temps normal, compte tenue de la situation actuelle, je me suis dit : « c’est l’occasion d’y aller, il n’y aura pas de touristes cette année » et j’ai eu raison !

Pour commencer, Santorin est une ile grecque, située en mer Egée. Elle est l’une des 4 iles constituants l’archipel volcanique de Santorin.
L’ile est l’un des principaux lieux touristiques de la Grèce grâce notamment au village d’Oia et à son célèbre coucher de soleil.

1 semaine à Santorin : Organisation du séjour

Formalités administratives pour préparer son séjour à Santorin en période de COVID

La Grèce étant un pays de l’Union Européenne, les français ainsi que les autres membres de l’Union Européenne peuvent s’y rendre en vacances sans visa, avec une carte d’identité ou un passeport.

A noter : en période de COVID, l’arrivée pour un séjour à Santorin est légèrement différente. Avant tout, l’Etat grec vous demande de remplir un document 48 heures avant le départ de votre vol, mentionnant les endroits où vous allez rester au début de votre voyage ainsi que vos coordonnées. L’idée est de pouvoir retrouver plus facilement les voyageurs si un cas de COVID venait à se déclarer dans l’un des endroits fréquentés.
A l’arrivée à Santorin, des tests COVID sont d’ailleurs réalisés de manière aléatoire. Nous avons eu de la chance et sommes passés au travers, mais nous avons vu des quelques personnes se faire tester (ce qui implique ensuite d’être isolé environ 24h jusqu’à réception des résultats du test).

Monnaie

La Grèce étant un pays de l’Union Européenne, la monnaie officielle est l’Euro. Il faut savoir que les grecs préfèrent pour la plupart le cash, en raison de restrictions de l’Etat qui pour retirer de l’argent en banque. Ils en profitent aussi pour pas forcément le déclarer et notamment éviter les 25% de taxes mais ça c’est une autre histoire !
Autre info, n’hésitez pas à partir avec un peu de cash, les ATM appliquent une commission de quelques euros lors des retraits.

Décalage horaire

Hiver : + 1 heure
Eté : + 1 heure
Le décalage horaire est le même en été comme en hiver. La Grèce a donc toujours 1 heure d’avance sur la France.
Ex : Quand il est 12h en France, il est 13h en Grèce.

A savoir

L’eau : Elle n’est pas potable sur une grande partie de l’ile de Santorin. Il est donc conseillé de boire de l’eau en bouteille.
Le vent : Santorin est une ile de la mer Egée. Comme toute ile en pleine mer, elle peut être sujette à des vents plus ou moins violents, notamment dans ses villages perchés en haut des falaises.

Quelle période pour un séjour à Santorin ?

L’ile de Santorin profite d’un climat méditerranéen, clément toute l’année. C’est pour cela que les hivers sont doux et les étés chauds. Les meilleurs mois pour effectuer un séjour à Santorin en fonction du climat sont d’ailleurs les mois de juin, juillet, août et septembre.
Cependant, l’ile est très (trop ?) touristique et l’été (hors période de COVID), elle est littéralement prise d’assaut par les touristes.
Je conseille donc plutôt de s’y rendre en mai ou fin septembre / octobre pour profiter d’un climat agréable et d’une ile un peu plus intime. En période de COVID, début juillet était un super créneau ! L’ile était vide, sans touristes exceptés quelques français et quelques allemands, (mais une partie des hôtels et des restaurants étaient fermés).

Que mettre dans sa valise pour un séjour à Santorin ?

  • Maillot de bain pour profiter des plages, des balades en mer ainsi que des piscines
  • Un chapeau, des lunettes de soleil mais aussi et surtout de la crème solaire
  • Des chaussures ouvertes pour les plages
  • Des chaussures fermées pour les randonnées et autres activités sportives
  • Un pull pour les soirées, il peut faire un peu frais lorsque le soleil se couche et que le vent se lève

Comment rejoindre Santorin depuis Paris ?

Depuis Paris, nous avons rejoins l’Ile de Santorin en avion pour un séjour d’une semaine. (Moyen le plus rapide évidemment).
Nous avons voyagé avec la compagnie Transavia (au départ de Paris-Orly) pour 300€ / personne pour (Paris-Santorin / Athènes-Paris, 2 bagages à main et un bagage en soute de 15 kg).

En ce qui concerne les billets, nous les avons quelques semaines avant le départ, soit quelques semaines après la levée du confinement. Au moment de l’achat des billets, nous n’avions d’ailleurs pas « légalement » le droit d’entrer en Grèce sans quatorzaine… Nous avons donc pris un petit risque, mais nous avions bon espoir (et nous avons été chanceux !).
Durant toutes nos recherches, les billets étaient à 200€/personne (nous étions ravis) et ils ont augmentés de 100€ 2 jours avant notre réservation (nous attendions la validation des congés de Nicolas…).

Comment rejoindre Athènes depuis Santorin ?

Pour rejoindre Athènes depuis Santorin en plein milieu du séjour, nous avons opté pour l’avion avec un vol direct (50 minutes à peine). Nous avons acheté les billets 3 jours avant le départ avec la compagnie Volotea (comptez 90€ pour nous deux plus une valise en soute). Nous hésitions encore à prendre soit l’avion soit un ferry mais le temps de trajet et les prix plus qu’attractifs nous ont convaincus et je ne regrette pas.

Le vol est parti à l’heure, sans encombre et l’arrivée a Athènes a été fluide également. Nous avons gagné un temps précieux.

Les moyens de transport pour se déplacer durant un séjour à Santorin

Le réseau de bus

Santorin est plutôt bien desservie par les lignes de bus.
Cependant, ils passent assez rarement (1 fois / heure pour pas mal de lignes) et peuvent être bondés l’été (en période de COVID c’était plutôt calme).
Nous avons utilisé le réseau de bus, notamment durant nos 3 premières journées sur l’Ile (nous n’avions pas encore de voiture).
Mentions spéciales pour les conducteurs tout de même qui sont toujours arrangeants et qui vous dépose au plus près de votre hôtel quand il n’est pas situé à proximité d’un arrêt de bus « standard ».

Nous avons testé quelques trajets
  • Aéroport -> Iméroviglie : Certainement pas le plus pratique.
    A l’aéroport, nous montons dans le 1er bus, direction Fira. Arrivée à Fira, nous avons attendu 30 minutes un nouveau bus pour Oia. (Le bus nous a lâché sur la route d’Oià, devant notre hôtel).
  • Oià -> Iméroviglie : Après l’immanquable randonnée Fira – Oia, nous sommes retournés en bus à Imeroviglie (environ 20 minutes d’attente et 20 minutes de trajet).

    Pour chacun des trajets, il faut compter 1,6€/ticket/personne. Les tarifs sont raisonnables et avantageux contrairement à ceux des taxis.

Les taxis

Pour des questions de principes, au vu de leurs tarifs exorbitants, nous ne les avons pas testés.
Les taxis de Santorin vous attendent un peu partout dans les endroits touristiques, le plus souvent a des bornes de taxis, mais vous avez aussi la possibilité de les héler dans la rue.
Je pense que les taxis peuvent être utiles si vous êtes pressés ou que vous ne regardez pas votre budget. Cependant, les bus font parfaitement leur office et permettent de faire des économies.

Pour tous les trajets que nous avons effectués en bus, nous avons demandé en amont les tarifs des taxis :

  • Aéroport -> Iméroviglie : 25€
  • Fira -> Imérovigie : 15€
  • Oia -> Iméroviglie : 20€

Louer une voiture, un quad, un scooter, un buggy durant un séjour à Santorin

Nous avions prévu de louer une voiture au moins quelques jours sur place. Cependant, nous avons longuement hésité entre une voiture et un quad. (J’ai bien trop peur en scooter pour le considérer et les tarifs des buggys sont vraiment élevés). Nous avons finalement opté pour la voiture. Le meilleur rapport qualité / prix / sécurité à mon sens.

Notre séjour à Santorin se déroulant durant la crise du COVID, l’ile étant plutôt vide à ce moment précis. Les loueurs de voiture n’ont pas été gourmands, au contraire. Nous avons donc loué une petite citadine pour 20€/jour (une Nissan Micra), à proximité de l’hôtel Privée Santorini. La compagnie de location est Easy Car et je vous la recommande d’ailleurs chaudement. Ils sont adorables, arrangeants et pas pénibles du tout, notamment au retour du véhicule. (Ils n’ont même pas vérifié la jauge d’essence).

L’astuce

Nous avons loué la voiture entre Emporio et Perissa et nous l’avons rendu à l’aéroport sans frais supplémentaires ! Trop pratique !

Tarifs des locations

En temps normal, les tarifs sont plus élevés. Comptez 30€/jour hors saison et 45€/jour en haute saison. (Oui, oui, nous avons effectivement fait de belles économies !).
Voici le tarifs des autres modes de transport proposés sur l’ile :
Quad (similaires au tarifs des voitures) : Entre 30€ et 45€ la journée en fonction de la saison.
Scooter : Entre 20€ et 30€ en fonction de la saison
Buggy : 80€ par jour
A vrai dire, j’ai très envie de tester les buggys, mais c’était un peu cher pour l’utilisation que nous en aurions fait ! Ce n’est que partie remise !

Les logements pour un séjour à Santorin

Durant notre séjour à Santorin, nous avons eu l’occasion de tester 3 hébergements différents. Nous avons même pu en voir un quatrième de près… petite anecdote a la clef !).

Amber Light Villa

Notre coup de coeur sur l’ile, un petit paradis sur terre où nous avons eu la chance de passer nos 3 premières nuits.
Comme vous pouvez vous en douter, nous avons adoré cet hébergement et pour cause, tout y était parfait !
Nous avions réservé sur Booking.com quelques jours avant notre départ, 3 nuits dans une suite avec jacuzzi privé et vue sur la mer… Le bonheur !

Emplacement & services de l’hôtel

L’hôtel

Amber Light Villa est un sublime hôtel, plutôt confidentiel, situé à quelques minutes de route d’Iméroviglie et qui accueille essentiellement des couples.

Contrairement à d’autres, il ne donne pas sur la Caldeira, mais vous promet tout de même une vue imprenable sur la mer et le plus grand des calmes (introuvable de l’autre côté de Santorin). Pour palier à sa situation géographique (il n’est pas hyper facile d’accès, notamment lorsqu’on est à pied, comme nous), l’hôtel met en place un service de navette, pratique et très efficace, qui vous amène gratuitement au coeur d’Iméroviglie : Comptez 5/10 minutes entre votre demande à la réception et votre arrivée à Iméroviglie.

Ce service de navette / transfert est également disponible pour se rendre n’importe où sur l’ile. Nous l’avons utilisé pour changer d’hôtel et nous rendre vers Perissa au Privee Santorini. Ils sont légèrement moins chers que les taxis.

Les chambres de l’hôtel (ou tout du moins la suite que nous avons testé) sont immenses (45m2), magnifiques, calmes, apaisantes et agréables. La blancheur immaculée et la déco des plus épurées en font un espace de détente et de bien-être absolu. Que dire de la terrasse et de son jacuzzi privatif ? Le paradis !
La propreté y est évidemment irréprochable, tout comme le service apportée par tous les membres de l’équipe. J’ai rarement vu autant de soin et d’implication pour les clients.

L’hôtel propose de nombreux services et notamment une piscine avec vue sur la mer (ayant notre propre jacuzzi privé sur le balcon, nous n’avons pas testé la piscine, mais elle était très calme en cette période).

Restaurant de l’hôtel

Petit-déjeuner

Il est normalement servit sous forme de buffet, mais COVID oblige, il nous a été servi à table au restaurant tous les matins. Ils proposent également de vous le servir dans votre chambre.. L’hôtel étant vide, nous avons profité de la sublime terrasse du restaurant pour nous seuls ou presque à chacun de nos repas.

Le petit-déjeuner est complet et c’est un petit déjeuner de Roi. Entre le saumon, les oeufs, le bacon, les saucisses, les viennoiseries, le pain, les fruits, yaourts et autres douceurs, vous avez l’embarras du choix !

En plus du petit-déjeuner, nous avons testé quelques plats au restaurant de l’hôtel. Oui, oui, nous y étions si bien qu’il a été compliqué de sortir visiter Santorin durant les premiers jours…

Déjeuner / diner à la carte
En entrée

Tzatziki et pitas. Un tzatziki avec légèrement trop d’aneth pour moi, mais les meilleures pitas que nous ayons mangé durant notre séjour grec.

En plat

Salade Santorinienne : je n’ai pas trop accroché, même si c’était bon. Le goût des câpres est assez présent, j’ai donc finit par manger le Pita Gyros de Nicolas et lui la moitié de ma salade…

Sandwich végétarien : Nicolas s’est régalé et il était sur que je ne lui volerait pas son assiette !

Pita Gyros : Le meilleur que j’ai mangé durant mon séjour en Grèce ! Le Pita Gyros est un sandwich pita dans lequel on ajoute, oignons, salade, tomates, tzatziki et des effilées de porc, ici caramélisés, qui fondent littéralement dans votre bouche… Ce bonheur sur mes papilles… j’en ai encore l’eau à la bouche ! Un conseil, si vous mangez là bas, essayez-le, je suis certaine que vous l’adopterez comme je l’ai fait !

Tarifs

Pour une entrée partagée, deux plats et une bouteille d’eau plate, comptez environ 40€.

Rapport qualité / prix & situation

Rapport qualité / prix

Nous avons payé 155€/nuit, petit déjeuner compris.
C’est un vrai budget, mais les prestations offertes par l’hôtel le mérite amplement.
Tout y est parfait, la nourriture est délicieuse, les chambres spacieuses et agréables…
Nous ne pouvions rêver mieux.

Où le trouver ?

Privée Santorini

Pour notre second logement sur l’ile, changement de décor total. Direction le sud de l’ile et ses plages de sable noir (a proximité de Périssa). Nous avons passé 2 nuits au Privée Santorini et honnêtement, ce n’était pas notre meilleur choix et nous nous en serions bien passés.

Emplacement & services de l’hôtel

Le Privée Santorini est situé à quelques kilomètres de la plage de la sable noir de Périssa. Malheureusement, il est situé sur une route très passante et est éloigné de tout. Rien ne peut se faire à pied et il faut donc être véhiculé.
Nous avons trouvé un loueur de voiture à quelques minutes à pieds de l’hôtel (EasyCar) et pour 20€ par jour, nous étions libres, le soulagement… Parce que l’hôtel n’étant pas franchement accueillant, nous rêvions juste d’être dehors toute la journée !

La chambre

La chambre que nous avons eu était petite (nous avions un sac à dos pour deux et il nous a été difficile de lui trouver une place…) avec un balcon qui donnait sur un mur et sur la route (sympa la vue…).
La propreté laisse à désirer, les draps et les serviettes sentaient le mal séché…
Pour finir, la literie n’est vraiment pas terrible.

Les services proposés

L’hôtel propose une piscine et des transats qui rendent visuellement assez bien mais qui sont situés au bord de la route… Pour la détente et le calme, on repassera. Nous avons essayé une fois ou deux de nous y installer pour lire mais le vent trop présent et les bruits de la route nous ont forcés à faire demi tour.
Le service par contre est agréable. Les 2 personnes que nous avons eu à la réception font vraiment de leur mieux pour que tout se passe bien et que vous soyez à l’aise et heureux. Malheureusement, ce n’est pas toujours suffisant.

Restaurant de l’hôtel

Nous avons testé le restaurant uniquement pour le petit-déjeuner.

Petit-déjeuner

Vous aurez au choix un café, thé ou un jus d’orange (mais pas les deux) et nous n’avons pas pu choisir notre repas.
Le 1er jour, on nous à servi, à table, une sorte de sandwich de crêpes avec à l’intérieur, un oeuf au plat et du fromage.

Le 2ème jour c’était mieux puisque nous avons eu chacun 3 pancakes avec des assortiments pour agrémenter (fruits, biscuits écrasés, céréales, pâte à tartiner…).

C’est pas mauvais, mais c’est pas dingue non plus que ce soit en qualité ou en quantité et le restaurant est situé en « sous sol », sans fenêtre… On a connu plus agréable.

A savoir

L’eau est non potable et les bouteilles sont payantes (ils ont fini par nous offrir les 2 petites bouteilles que nous avions pris durant les petits déj, mais c’est pas terrible comme expérience).

Rapport qualité / prix & situation

Rapport qualité / prix

Nous avons payé 45€/nuit, petit déjeuner compris.
Et très honnêtement ça ne vaut pas plus. Nous avons regretté notre choix dès notre arrivée car L’hôtel est situé sur la route et le bruit des voitures est vraiment très présent. La propreté laisse également a désirer et ça c’était le plus compliqué pour moi.

Où le trouver ?

Earino Suite & Villa

La réservation

Pour notre troisième et dernier hôtel sur l’ile, nous avions initialement opté pour le Earino Suite & Villa. Une sorte d’appart hôtel avec le petit déjeuner inclus, super bien noté sur Booking et TripAdvisor. Comptez 150€/nuit pour la suite Lune de Miel avec sur papier, une chambre des plus agréables, une vue imprenable sur la Caldera et une piscine privée chauffée. Nous avions pris expressément la suite Lune de Miel, plus chère que les autres, car sa piscine était chauffée et que sans ça, avec le vent qu’il y avait sur l’ile à ce moment là, nous savions que nous n’aurions pas pu en profiter.

Je vous raconte pas ma joie à l’idée de quitter le Privée Santorini pour ce petit paradis situé à Akrotiri, tout au Sud de l’ile. J’étais tellement pressée de sauter dans ma piscine chauffée… mais en réalité, j’ai vite déchanté.

L’arrivée à l’hôtel

Arrivés sur place à 13 heures, rendez-vous pris par whatsapp avec les gestionnaires des villas. On nous présente notre suite, la numéro 7 avec effectivement une piscine privée et une vue sur la Caldera.
De prime abord, nous étions un peu déçus par la chambre qui, même si elle est d’un bon standard et assez jolie, n’était pas incroyable comme celle que nous avions eu à l’Amber Light Villas pour des tarifs similaires. La vue est agréable, notamment depuis la petite terrasse, mais le vent était vraiment hyper fort et du coup il était difficile d’en profiter.

La petite piscine vendait du rêve, blanche, avec une eau d’un turquoise intense… J’avais une seule envie, sauter dedans, jusqu’au moment où j’ai touché l’eau et oh mon dieu… Elle n’était pas chauffée et donc inutilisable… La douche a été froide alors que je me réjouissait depuis 2 jours à l’idée de retrouver un cocon et une piscine privée.

Le départ

Nous avons pris le temps de réfléchir et sommes allés voir la réception pour comprendre comment l’erreur avait pu avoir lieu et trouver une solution. C’était quand même un beau budget pour finalement un rapport qualité/prix pas intéressant.
La gérante, très gentille, nous a expliqué qu’avec le COVID, pour diverses raisons, ils n’avaient pas la possibilité de chauffer les piscines et que c’est aussi pour cela que leurs tarifs étaient plus attractifs. Nous lui avons expliqué notre déception et somme tombés d’accord sur le fait que nous n’allions pas rester et nous avons donc annulé notre réservation sans frais. Annulation faites, nous nous sommes donc retrouvés sans hôtel pour nos deux dernières nuits sur l’ile.

Où le trouver ?

Villa Galinia

Pour notre quatrième et dernier logement durant notre séjour à Santorin, après la déception et l’échec du Earino Suites & Villa, nous avons opté pour la Villa Galinia et leur chambre supérieure avec Jacuzzi privée intérieur. Nous sommes arrivés à la réception sans réservation et avons demandé à visiter la chambre pour éviter une nouvelle mauvaise surprise. En un clin d’oeil, nous avons décidé d’y rester, la chambre était parfaite.

Emplacement & services de l’hôtel

Située à Akrotiri, dans le sud de l’ile, la Villa Galinia est facilement accessible si vous avez une voiture. (Nous n’avons pas challengé le réseau de bus du Sud de l’ile). Situé derrière un autre hôtel, la villa Galinia ne bénéficie pas d’une vue imprenable sur la mer et la Caldera, cependant, c’est ce qui lui permet de profiter d’un environnement moins venteux ce qui est super agréable quand ça fait 3 jours que vous vous prenez le vent en pleine tête.

Les chambres, ou tout du moins celle dans laquelle nous avons logé, sont très agréables et relativement spacieuses. Serviettes, articles de toilette et peignoirs sont mis à disposition pour en profiter pleinement et la propreté y est irréprochable.
Comme évoqué plus tôt, notre chambre avait un jacuzzi privé à l’intérieur… Quel bonheur ! Nous avons pu en profiter tout le temps, sans faire attention au vent extérieur et surtout il est super grand et c’est vraiment sympa !

La Villa Galinia a également une belle piscine à débordement, abritée du vent et ensoleillée toute la matinée ! J’y ai trempé mes pieds le dernier jour et c’était franchement agréable.
Le service est super ! Un établissement familial dans lequel toutes les personnes sont dévouées et adorables ! Ils se sont chargés des réservations de nos excursions, même en fin de soirée… Ils sont vraiment charmants et arrangeants.

Restaurant de l’hôtel

Nous avons uniquement testé le restaurant pour les petits-déjeuners. A vrai dire, je ne sais pas s’ils servent autre chose. La salle de restaurant est très agréable, abritée du vent par une baie vitrée, elle offre tout de même une belle vue sur la mer.
Le petit déjeuner nous a été servi à table et est très complet. C’est pas le meilleur petit dej que nous avons eu mais franchement c’était très bien quand même. Oeuf dur, viennoiserie, pain à volonté, beurre, confiture, thé et jus d’orange. Ils sont super serviables et s’assuraient constamment que nous ne manquions de rien. C’était vraiment un accueil parfait !

Rapport qualité / prix & situation

Rapport qualité / prix

Nous avons payé ce logement en cash, 115€ / nuit, petit déjeuner compris. Le rapport qualité prix est plutôt très bon pour l’ile. Les prestations sont agréables et ils sont charmants. Je n’ai rien à redire !

Où le trouver ?

Se restaurer durant son séjour à Santorin

Je n’ai pas pris note de tous les restaurants que nous avons pu tester durant notre séjour sur l’ile de Santorin. Cependant, j’ai noté quelques bonnes adresses que je prends plaisir à vous partager.

Amber Light Villa – Les meilleures pitas

Que ce soit les pitas tzatziki ou les pitas gyros, c’est le restaurant de l’Amber Light Villa qui gagne la palme des meilleures pitas et haut la main !

Rapport Qualité/Prix

Les entrées coutent entre 8€ et 12€ et les plats entre 12€ et 24€. Pour une Pita tzatziki partagée en entrée, un pita gyros, un sandwich végétarien et une bouteille d’eau minéral on s’en sort pour environ 40€.
Pas donné pour la Grèce, mais tellement bon !

Où le trouver ?

Remvi – La plus belle vue sur la caldeira

Pour admirer le coucher de soleil depuis Fira (l’angle y est tout aussi agréable qu’à Oia), je vous conseille la terrasse du Remvi ! La vue y est imprenable et en plus le diner est plutôt bon ! Nous avons partagé une assiettes de mezze, puis une salade pour Nicolas et un plat de pâtes au champignons pour moi.

Rapport Qualité/Prix

Pour une entrée à partager, 2 plats, des pitas (pain) et une bouteille d’eau minérale, nous en avons eu pour 51 euros. Pas donné pour un restaurant grec, mais la vue valait vraiment le détour !

Où le trouver ?

Fratzeskos – La meilleure taverne de poisson de Perissa

Pour notre premier diner à Perissa, nous avons eu du mal à choisir, il ya tellement de restaurants sur le bord de plage que c’est franchement compliqué de se décider. Après une bonne demi heure de benchmark, nous avons jeté notre dévolu sur Fratzeskos et grand bien nous en a pris ! C’est une taverne de poissons, les pieds dans le sable (vous allez donc choisir votre poisson, pêché le jour même, pour qu’ils le cuisinent… C’était vraiment top). C’est aussi ici que les portions sont les plus généreuses… Nous avons pris : une dorade, une assiette de frites, une salade grecque (la meilleure des vacances), des beignets de courgettes et du tzatziki et nous avons vraiment cru ne pas pouvoir arriver au bout (c’est sans compter sur mon estomac élastique pour les bonnes choses). Ils nous ont même offert le dessert qui était excellent !

Rapport Qualité/Prix

Le rapport qualité prix est excellent. Nous en avons eu pour 27 euros pour tout ce que j’énonce plus haut et excepté les frites qui n’étaient pas dingues, tout le reste… Etait absolument divin. Le poisson, un régal, les beignets de courgettes j’en parle même pas et nous y avons notamment dégusté la meilleure salade grecque de notre séjour.
D’ailleurs, c’est le seul restaurant de la promenade qui à fait le plein lorsque nous étions dans le coin. J’imagine qu’en haute saison, il vaut mieux réserver.

Où le trouver ?

Terra Nerra – Pour tous les goûts à Emporio

Toujours sur le bord de mer de Perissa, il y a tellement de restaurants qu’il est vraiment difficile de faire un choix. J’ai donc utilisé mon ami Trip Advisor pour faire des pré-sélections et Terra Nera sortait en tête ! L’accueil y est des plus charmants. Nous avons commencé avec du garlic bread (ma passion) pour enchainer avec des pâtes (carbonara pour moi et 4 fromages pour Nicolas). J’aurais adoré pouvoir gouter leurs gaufres qui sentaient si bon… Mais les portions sont bien trop copieuses pour se laisser tenter !

Rapport Qualité/Prix

Nous en avons eu pour 24€ ce soir là, ils nous ont offerts le digestif en fin de repas. C’était pas notre meilleur diner, mais c’était tout de même plutôt bon et le rapport qualité/prix est plus que correct.

Où le trouver ?

La cave de Stolidas – Les pieds dans l’eau

Durant notre recherche des belles plages de l’ile, nous sommes tombés sur une petite crique (durant un aprem) avec 3 tavernes, les pieds dans l’eau. Nous nous sommes, lors de notre première venue laissés tenter par un ice tea et du garlic bread (pour le gouter… normal) et avons décidé de revenir diner dans cet endroit paradisiaque plus tard durant notre séjour.
Pour le diner dans ce cadre magique, nous avons jeté notre dévolu sur la Cave de Stolidas, parce qu’ils étaient super gentils et que le resto était vide (pas de touristes à l’horizon).
Pour ce diner, nous avons partagé plusieurs mezze : tzatziki, boulettes de tomates, frites, salade grecque… dans ce cadre enchanteur.

Rapport Qualité/Prix

Nous en avons eu pour 22,2€ pour tous les mezzes et une bouteille d’eau. Le cadre enchanteur les vaut carrément et c’était franchement plutôt bon !

Où le trouver ?

Caldera View – Le plus beau coucher de Soleil

Nous n’avons pas diner ici, nous nous sommes juste arrêtés pour boire un verre en attendant le coucher du soleil.
La vue y est imprenable. Malheureusement, le vent qui soufflait assez fort à ce moment là rend l’instant un peu moins magique.

Rapport Qualité/Prix

Nous avons pris, un smoothie à la fraise et un Ice tea. Nous en avons eu pour 12€ ce qui clairement est super cher pour la Grèce.
Malgré tout, je vous conseille de vous y arrêter pour un coucher de soleil, car il y est vraiment sublime !

Où le trouver ?

Budget pour s’évader une semaine à Santorin

Conclusion d’un séjour à Santorin

Pour conclure : Nous avons adoré nos quelques jours à Santorin. Le romantisme et les coucher de soleil d’Oia nous ont conquis tout autant que les plages plus sauvages du Sud.

J’espère que ces infos et notre retour d’expérience vous donneront des idées de voyages ou vous aideront a organiser votre séjour sur place.

N’hésitez surtout pas à poser vos questions en commentaire et à partager l’article si vous l’avez apprécié.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.