Que faire à Santorin – Les activités incontournables

Plus d’infos sur Santorin

Santorin est l’ile grecque la plus connue et la plus touristique de la mer Egée. Elle fait partie d’un archipel volcanique de 4 iles qu’on appelle l’archipel de Santorin. Elle en est la plus grande et la plus peuplée. Santorin fait partie des Cyclades.  

Santorin est mondialement connue et reconnue pour ses villages blanc perchés en haut des falaises. Mais également pour ses couchers de soleil sur la mer Egée, sa gastronomie ou encore ses sites archéologiques.

Pour vous aider à visiter cette belle ile au mieux, voici la liste détaillée des activités que vous devez absolument faire pour réussir votre séjour à Santorin

S’émerveiller devant ses couchers de soleil

Santorin est connue notamment pour ses merveilleux couchers de soleil et nous n’avons pas été déçus.
Du Nord au Sud de l’ile, j’ai identifié 3 spots parfaits, qui permettent de profiter de coucher de soleil inoubliables.

Le plus connu, Oia

Oia est un village située au nord de l’ile et bénéficie d’une vue imprenable sur la caldeira et des couchers de soleil les plus connus de l’ile. Durant notre séjour sur place, nous avons consacré l’une de nos soirées à ce village pour aller admirer sa beauté et son coucher de soleil si mythique, et nous avons bien fait.

Le village en lui-même est très mignon, propre, blanc et bien plus huppé que ses voisins. Si vous souhaitez une bonne place pour admirer le coucher de soleil, je vous conseille de venir assez tôt. Les places sont chères et les ruelles sur-peuplées à cette heure (même en période de COVID). Rassurez-vous, si vous n’avez pas la meilleure place, il y a plein d’autres spots, plus confidentiels qui vous permettront de profiter du spectacle comme il se doit.

C’est pour moi un spot qui vaut le détour. Le coucher de soleil y est sublime et c’est la plus grande attraction de l’ile, alors mettez la en haut de votre liste « Que faire à Santorin ».

Meilleur spot d’Oia pour admirer le coucher de soleil ?

Nos photos du coucher de soleil depuis Oia

Fira

Fira est la petite soeur d’Oia et le plus grand village de l’ile de Santorin. Village perché par excellence, ses ruelles moins bling bling que celles d’Oia sauront à coup sur vous séduire.
Son coucher de soleil, moins connu que celui d’Oia vaut cependant le détour (nous nous sommes régalés). Fira fait face à la Caldeira et propose de nombreux petits restaurants avec des vues splendides sur le coucher de soleil.

Nous avons profité de ce spectacle notamment lors de notre diner au Remvi et c’était vraiment magique. Le resto était sympa et la nourriture correcte mais pas dingue non plus pour le prix. Nous avons payé la vue, mais ça valait le coup !

Meilleur spot de Fira pour admirer le coucher du soleil ?

Nos photos du coucher de soleil depuis Fira

Sud de l’ile

Une autre vu de la Caldera est possible plus au Sud de l’ile. Sur la route, entre Emporio et Akrotiri, la vue est sublime. Un établissement s’est installé là pour permettre de profiter du coucher de soleil avec une bière à la main et posé dans un transat (que demander de plus !). Nous avons de nouveau vécu un sunset à couper le souffle !

Meilleur spot du Sud de l’ile pour admirer le coucher du soleil ?

Nos photos du coucher de soleil depuis le Sud de l’Ile

Appréhender l’histoire grâce aux ruines antiques

Nous avons été mauvais et n’avons visité aucun des sites antiques présents à Santorin (c’est une honte et je n’en suis pas fière).
Nous avons tout d’abord tenté d’aller voir Thera un mardi (mauvaise idée… c’était fermé !).
Puis ensuite, nous avons toujours repoussé notre visite au site d’Akrotiri. Une des premières choses que nous avons tenté de faire dans le Sud de l’ile, mais la première fois nous n’avons pas trouvé l’entrée, la fois d’après le site fermait exceptionnellement à 15h et il était 16h… Et finalement, nous n’avons pas vu de ruines sur Santorin…

Ce qu’il faut savoir :

  • Le site de Thera est fermé le mardi (alors que tous les autres musées ou sites sont fermés le lundi).
  • L’entrée du site antique d’Akrotiri n’est pas super simple à trouver, n’hésitez pas à demander votre chemin.
  • Ne pas procrastiner et y aller durant vos premiers jours sur l’ile sous peine de repartir bredouille comme nous !

Où trouver le site de Théra ?

Où trouver le site d’Akrotiri ?

Se dépenser en randonnées

10 kilomètres entre Fira et Oia

Durant notre séjour sur l’ile nous avons fait 2 randonnées dont la plus connue qui permet de relier Fira et Oia.
Cette randonnée fait une dizaine de kilomètres (aller) et elle se fait bien, même pour les non sportifs. Nous l’avons faite une fois, au départ de Fira pour arriver à Oia pile au coucher du soleil. Je ne suis pas une grande sportive et j’ai rencontré de toutes petites difficultés quelques centaines de mètres avant l’arrivée à Oia car il y a un peu de dénivelé mais elle se fait vraiment bien et même en famille.

La vue est a couper le souffle du début à la fin… Je vous la recommande vraiment ! Pensez cependant à vous équiper correctement : baskets, bouteilles d’eau, crème solaire et chapeau sont de rigueur. Faites la plutôt en début de matinée ou en fin de journée pour éviter les grosses chaleurs.

De notre côté, nous l’avons fait en fin de journée et il faisait encore une douce chaleur. Nous étions seuls ou presque sur le sentier. Mais l’ile était vide en cette période post-covid, donc je pense que c’est tout sauf représentatif.

Itinéraire de Fira à Oia

Nos photos de la randonnée entre Fira et Oia

Le rocher de Skaros

A proximité de notre premier logement à Imérovigli se trouve le rocher de Skaros.

Une petite randonnée permet d’en faire le tour en quelques dizaines de minutes. La vue sur la Caldeira et sur l’ile y est imprenable mais méfiez-vous. Pour les non sportifs non avertis, le retour de cette randonnée, aussi court soit-il pourra vous donner quelques sueurs.

En effet, pour y accéder il faut descendre des dizaines de marches, qu’il faudra évidemment remonter ensuite… Personnellement, j’en suis pas fière mais je ne l’ai pas bien vécu. J’ai mis du temps à remonter, en nous arrêtant régulièrement sur les marches… mon corps n’a pas du tout apprécié et j’ai mis quelques minutes à reprendre complètement vie une fois remontée.

Après, si j’ai réussi, vous le pourrez aussi… Mais il faut être conscient qu’elle n’est pas si évidente, j’y suis allée en toute détente… La réalité m’a vite rattrapée.

Où trouver le Rocher de Skaros ?

Nos photos de la randonnée du Rocher de Skaros

Naviguer pour découvrir l’archipel

Lors de votre séjour à Santorin, je vous conseille de prendre une journée pour découvrir l’archipel depuis la mer Egée.
Plusieurs types de « croisières » s’offrent à vous :

  • La basique : un tour au volcan et aux sources d’eau chaude. Comptez 3 heures d’excursion et 20€/personne
  • La complète : un tour au volcan, aux sources d’eau chaude et un arrêt à Thirassia. Comptez 6 heures d’excursion et 26€/personne
  • La luxueuse : Croisière en catamaran pour le déjeuner ou le coucher du soleil. Comptez 95€/personne

Nous avons craqué pour l’option « complète » avec un tour du volcan, un plouf dans les sources d’eau chaude et un arrêt à Thirassia. Je pense que c’est le bon compromis quand on est pas des fan de voyage en mer comme nous, mais qu’on veut quand même faire une chouette excursion à la journée.

Rendez-vous donné à 10h au vieux port de Fira. Prenez un peu d’avance, il faut descendre la falaise à pied ou en téléphérique et cela peut prendre plus de temps que prévu (pour prendre des photos notamment…) la vue est splendide quand on descend.

L’ascension du volcan

L’ascension du volcan se fait bien. Il faut comptez 20 minutes de navigation pour arriver au port puis ensuite 40/50 minutes de montée pour accéder au sommet du volcan.

En haut vous pourrez admirez la vue, les anciens cratères mais aussi ressentir l’activité du volcan grâce a des petites échappées de souffre. La guide que nous avions était très agréable et même si avec ce type de bateau on fait un peu troupeau, j’ai trouvé que ça valait le coup.

Les sources d’eau chaude

Pour accéder à la deuxième étape de la croisière, les sources d’eau chaude, il faut également compter une vingtaine de minutes de navigation. Le plus long étant pour le bateau de se rapprocher le plus possible de la côte sans encombre.

Une fois l’ancre jetée, il vous suffit de vous jeter dans la mer (début juillet, elle était à 18 degrés à cet endroit, c’est comment dire… saisissant !) puis de nager pour rejoindre les sources d’eau chaude qui en réalité ressemblent plus à de l’eau boueuse qu’à autre chose.

A noter : Pensez à prendre un maillot de bain sombre auquel vous ne tenez pas… je n’en avait pas et mon maillot à fleurs roses est mort ce jour la!

Thirassia

Après quelques minutes à patauger, c’est le moment de remonter dans le bateau pour rejoindre l’ile de Thirassia. On passe environ 2 heures sur place. Le temps pour nous de monter en haut de la falaise pour aller déjeuner (mes prouesses sportives m’ont moi même étonnée, je l’ai moins mal vécu que le rocher de Skaros). Il n’y a pas beaucoup de choix dans le resto perché, mais la vue vaut vraiment le détour et tout est fait maison. Nous nous sommes partagés une salade, mais leurs plats avaient l’air super bon. Le pain à contrario manque vraiment de gout.

Après 2 heures sur Thirassia, c’est le moment de larguer les amarres pour rejoindre Santorin.
Nous passons devant Oia et Imerovigli tout en écoutant les explications de la guide, avant de rejoindre le vieux port de Fira : Terminus, tout le monde descend.

Pour rejoindre la ville de Fira (en hauteur), plusieurs options s’offrent à vous.
La remontée à dos d’âne (que je déconseille par amour pour les animaux), la remontée à pied (c’est un choix que nous n’avons pas fait), la remontée en téléphérique (soyez vif en sortant du bateau pour éviter la queue !). Comptez 6€/personne et par trajet.

Se détendre sur ses plages

L’ile de Santorin n’est pas prisée pour ses plages mais pour ses villages et ses couchers de soleil.
Néanmoins, elle propose quand même de très jolies plages, toutes différentes et pour la plupart très agréables même si certaines peuvent être légèrement difficiles d’accès. Je liste ici celles que j’ai foulées, mais la liste n’est pas pour autant exhaustive.

Perissa Beach ou Black Beach

Perissa est un village situé dans le Sud de l’Ile qui nous fait nous sentir dans une véritable station balnéaire.
Sa plage de sable noir s’étend à perte de vue tout comme ses restaurants. La couleur de son sable, sa localisation et le fait qu’elle soit bordée de restaurants en fait une plage hyper agréable quand on veut profiter d’un transat face à la mer ou encore un déjeuner ou un diner les pieds dans l’eau.
De notre côté, nous avons pris pas mal de nos repas sur cette belle plage. Il y a du choix et le décor est sublime.

Où trouver Perissa Beach ?

Photos de Perissa Beach

Kamari Beach

Kamari est une ville située a proximité de l’aéroport. Sa plage ressemble à celle de Perissa. Son sable noir, ses restaurants, son air de station balnéaire.
Dans la période post-covid durant laquelle nous y étions, il y avait très peu de touristes et ces stations balnéaires nous ont semblé bien vides. Pour attirer du monde, tous les restaurants, bar de plage mettaient à disposition leurs transats et leur plage « privée » pour toute consommation.
Nous nous sommes donc posés, toute une aprem, a bouquiner et siroter des ice-tea : un bonheur.

Où trouver Kamari Beach

Photos de Kamari Beach

Red Beach

Red Beach est l’une des plages les plus connues de l’ile, mais elle n’est pas la plus accessible !

Certains locaux, vous propose de vous y amener en bateau pour quelques euros, mais si vous voulez vous y rendre par vos propres moyens, la descente est vertigineuse. Tellement vertigineuse que nous n’étions pas certains que la voiture pourrait remonter et que du coup, nous nous sommes garés en haut et avons fini à pieds. Comptez 300/400 mètres de dénivelés bien pentus comme on les aime (je vous laisse imaginer mon état du retour, une fois arrivée en haut).

Une fois en bas, vous n’avez plus qu’à profiter. La plage en elle-même est très sympa (même si assez fréquentée) et ses couleurs sont incroyables. On en voit pas partout !

Où trouver Red Beach ?

Photos de Red Beach

Mesa Pigadia Beach

Mesa Pigadia Beach est une plage nichée aux pieds d’une falaise qui semble être dessinée par les vents. Nous y sommes restés que quelques minutes, mais nous en avons tout de même pris les mirettes.

Où trouver Mesa Pigadia Beach ?

Photos de Mesa Pigadia Beach

Vlychada Beach

La plage de Vlychada est une belle plage presque sauvage. Seul le début de la page est « aménagé » avec quelques paillotes et un petit bar de plage. Le reste est sauvage. Encore une plage a flan de falaise comme on les aime.

Elle est située à côté du musée de la tomate et de la marina de Vlychada et vaut le détour pour une petite balade des plus agréables entre plages et marina.

Où trouver Vlychada Beach ?

Photos de Vlychada beach

Crique d’Akrotiri

Je ne lui ai pas trouvé de nom, mais il était impensable pou r moi de ne pas la citer dans les plages incontournables étant donner que c’est cette crique qui m’a fait le plus craquer. Située non loin du site archéologique d’Akrotiri, vous y retrouvez plusieurs tavernes pour manger les pieds dans l’eau et une vue à coupe le souffle sur une mer transparente.

Où trouver la crique d’Akrotiri ?

Photos de la crique d’Akrotiri

White Beach

Nous avons passé notre tour pour cette dernière plage. Elle est cependant assez connue et je pense qu’elle mérite un détour. Pour y accéder, la seule solution est le bateau ! Vous trouverez plusieurs locaux sur d’autres plages qui vous proposeront l’excursion.

Où trouver White Beach ?

Visiter le musée industriel de la tomate

Seul musée que nous ayons fait sur l’ile. Il retrace l’histoire de l’agriculture sur l’ile et surtout celle de la petite tomate.
L’industrie de Santorin à l’époque tenait à une usine de concentré de tomate. Les producteurs amenaient leurs récoltes de petites tomates à l’usine pour que celles-ci soient transformées en concentrée. L’usine faisait vivre une partie de l’ile entre les paysans qui produisaient les tomates et les ouvriers qui se chargeaient de les transformer en concentrée et de mettre le tout en conserve.

Le musée retrace toute l’histoire de l’usine et présente également les différentes étapes de la fabrication du concentrée de tomate à sa mise en conserve. C’est intéressant et agréable comme visite. Il essaient de la rendre la plus interactive possible. Nous avons donc eu l’occasion de tester la pâte de tomate ou encore de repartir avec notre boite de conserve aux couleurs de l’entreprise exploitante D. Nomikos.

Aujourd’hui, l’usine est devenu un musée. La production du concentré de tomate grec est toujours d’actualité, mais l’usine a été délocalisée.

Où trouver le musée de la tomate ?

Flâner dans ses villages

Santorin est connue majoritairement pour ses villages blanc immaculés perchés en haut des falaises. Et il est vrai que ca à son charme… Mais Santorin c’est aussi plein d’autres petits villages tous plus sympathiques les uns que les autres.

Oia

Oia est le village le plus connue de Santorin, tant pour sa beauté que pour ses couchers de soleil (très prisés même en période post-covid). Village blanc immaculé par excellence, Oia offre une vue imprenable sur la mer Egée et la caldeira. Ses ruelles luxueuses et propres se visitent à toute heure de la journée. Nous l’avons visité en fin de journée car comme évoqué plus haut nous y étions (comme beaucoup de touristes) pour le coucher de soleil.

Où trouver Oia ?

Photos de Oia

Fira

Fira est le plus grand village de l’ile de Santorin et celui qui rassemble le plus d’activités. Connu aussi bien pour sa vue imprenable sur la caldeira, son port traditionnel, sa blancheur éclatante que ses ruelles escarpées dans lesquelles les petites boutiques de souvenir rivalisent pour attraper les touristes.

Se balader dans Fira est incontournable lorsqu’on passe quelques jours sur l’ile de Santorin.

Où trouver Fira

Photos de Fira

Imerovigli

Imerovigli est l’un des villages perchés, blancs immaculés de l’ile de Santorin. Situé entre Fira et Oia, vous le traverserez en effectuant la randonnée la plus connue de l’ile.
Imerovigli présente lui aussi une vue imprenable sur la Caldeira, la mer Egée et les couchers de soleil magiques. C’est le village dans lequel nous logions durant nos 3 premiers jours sur l’ile et son grand avantage est d’être magnifiques, comme Fira et Oia, mais bien plus confidentiel ! L’idéal pour profiter de la vue et du charme grec, les touristes en moins !
C’est aussi à Imerovigli que se trouve la randonnée du Rocher de Skaros.

Où trouver Imérovigli ?

Photos d’Imerovigli

Pyrgos

Pyrgos est le plus haut village de l’ile. Contrairement à Oia, Fira et Imerovigli, il n’est pas à flanc de falaise et n’offre donc pas une vue imprenable sur la mer Egée, mais étant le plus perché, il offre une très jolie vue sur l’ile en générale avec la mer en toile de fond.

Idéal pour une balade rafraichissante, ses petites rues escarpées comme son château sauront vous charmer mais aussi vous perdre ! Nous avons pris au route un chemin complètement différent que celui de l’aller, j’ai bien cru que nous allions tourner pas mal de temps pour retrouver la voiture et finalement, comme c’est pas grand on s’y retrouve tout de même assez facilement.

Où trouver Pyrgos ?

Photos de Pyrgos

Emporio

Emporio est un petit village situé au coeur de l’ile. Nous nous y sommes arrêté quelques minutes pour le visiter. Il n’a pas de vues imprenables à proposer mes ses ruelles, ses chapelles et ses arbres en fleurs ont tout ce qu’il faut pour nous charmer.
Il n’y a pas masse d’activités à y faire, mais une petite balade dans ses ruelles ne se refuse pas !

Où trouver Emporio ?

Photos de Emporio

Akrotiri

Akrotiri est le village le plus au Sud de l’ile. Nous logions juste à côté pour nos derniers jours sur l’ile.
Akrotiri propose pas mal d’activités appréciées des touristes. Que ce soit les plages escarpées, les fouilles archéologiques, les vues imprenables sur la mer Egée et sur la Caldeira, son phare… Akrotiri saura vous charmer à coup sur.

Où trouver Akrotiri ?

Photos de Akrotiri

Mon avis sur les activités incontournables que vous devez faire lors de votre séjour à Santorin

Santorin est une petite ile touristique, mais elle regorge de merveilles et de beautés à découvrir.
Laissez-vous charmer par ses plages, ses villages, ses sites archéologiques, ses vues imprenables sur la mer Egée, ses couchers de soleils magiques ou encore par la gentillesse des grecs.
Nous avons été charmés par tous ces aspects et nous serons ravis d’aller visiter d’autres iles des Cyclades lors de nos prochains séjours pour en découvrir toujours plus sur ce beau pays et leur culture.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%%footer%%