Réussir son week end à Rome : Les 6 incontournables

Un peu d’histoire

Rome est la capitale de l’Italie. Située près de la mer Tyrrhénienne (qui n’est pourtant pas mentionnée comme « attraction » quand on visite Rome) elle est la commune la plus peuplée d’Italie et elle contient un Etat enclavé dans son territoire : Le Vatican.
Rome a été fondé par Romulus en 753 av. J-C, elle fut successivement le centre de la monarchie romaine, de la république romaine puis de l’Empire Romain.
La ville éternelle est agrandie par Jules César et Auguste et devient (entre autres grâce aux papes qui se sont succédés) l’un des foyers de la Renaissance italienne qui se traduit dans son style baroque.
Pour vous aider à visiter cette belle capitale au mieux, voici la liste détaillée des incontournables pour réussir son week end à Rome.

La Fontaine de Trévi

Ah… La Fontaine de Trevi… Première attraction touristique que nous sommes allées voir et que dire de cette beauté ? Elle est encore plus belle et impressionnante que dans mes souvenirs (normal me direz-vous… elle a été restaurée en 2015 soit 8 ans après ma dernière visite !)

Son histoire

Réalisée à la demande du Pape Clément XII entre 1732 et 1762 dans le style baroque, elle est située sur la Piazza di Trevi et adossée au Palais Poli.

Ses coutumes

Il est courant d’y jeter une pièce de monnaie (en tournant le dos à la fontaine et par le bras droit).
Initialement, ce geste assure de revenir dans la ville éternelle pour retrouver cette pièce. Je pense que la majorité des touristes en profite surtout pour faire un vœux.
Evidemment, cette pratique est interdite et les pièces jetées sont collectées et reversées à des associations (ils récoltent quand même près d’1 million d’euros / an).

Mon avis

La Fontaine a été parfaitement rénovée et est une merveille pour les yeux ! Elle est impressionnante et ravissante toute de blanc vêtue avec son eau d’un bleu intense (pas très naturel certes… mais splendide).
Le seul hic serait évidemment la horde de touristes qui accompagne cette oeuvre à toute heure… Mais elle vaut quand même qu’on s’y arrête quelques minutes.

Où la trouver ?

Le Vatican et ses musées

Le Vatican ou Etat de la Cité du Vatican est un incontournable lors d’un séjour ou d’un week-end à Rome… Cependant, armez-vous de patience et de gentillesse car en plus de la file d’attente interminable, il faudra supporter de se faire marcher sur les pieds tout au long de la visite des musées et encore plus dans la Chapelle Sixtine !

Astuce : Pour éviter les 4 heures d’attente avant d’entrer dans les musées, nous avons payé plus cher pour réserver une entrée groupée et par conséquent à un horaire précis (comptez environ 30€ par personne pour gagner un temps précieux).

Son histoire

L’Etat de la Cité du Vatican est le plus petit et le moins peuplé pays d’Europe dont le chef est le pape. Créé en 1929 par les accords du Latran, il est enclavé dans la ville de Rome et est le centre officiel de tout le christianisme et le siège de la papauté et de l’ensemble des institutions de l’Eglise Catholique.
Aujourd’hui, il y a plus de 12 musées au Vatican, qui abritent l’une des plus grandes collections d’art du monde.

Ses musées

  • Le Palais du Vatican : La Chapelle Sixtine, Braccio Nuovo, les Chapelles Paolina et Nicoline, les Galeries Lapidaire, des candélabres, des tapisseries, des cartes géographiques…
  • Le Musée Pio-Clémentino : Périodes grecques et romaines
  • La Pinacothèque : Evolution de la peinture italienne du moyen-âge au 19ème siècle
  • Le Musée Chiaramonti : Collection de Statues et bustes romains
  • Le Musée Philatélique et Numismatique : Timbres et pièces de monnaies du Vatican
  • Collection d’Art religieux moderne : Plus de 600 oeuvres d’Art moderne
  • Le Musée ethnologique missionnaire : Cultures extra-européennes
  • Le Musée chrétien : Collection d’antiquités
  • Les Musées grégorien égyptien & profane: Collection égyptienne et d’antiquités
  • Le Musée de la Bibliothèque Apostolique vaticane : Collections (pièces de monnaie, pierres précieuses, cristaux, bronzes, ivoire…)
  • Le Musée des Carrosses : Moyen de Transport des papes

Mon avis

Pour les fans de musées, d’art et de culture, le Vatican tient ses promesses. Les salles, les couloirs… tout au Vatican est un musée et tout est beau à voir. Personnellement, la foule m’a vite rebutée et après un petit tour dans la fameuse Chapelle Sixtine, le passage par quelques salles de musées où je me suis fait écraser les pieds par des hordes de touristes… je suis partie reprendre mon souffle dans les rues de Rome. Malgré cela, le Vatican fait évidemment partie des incontournables pour réussir son week end à Rome.

Où le trouver ?

La Place Saint-Pierre

La Place Saint-Pierre fut pour moi l’une des plus belles découvertes de Rome. J’avais déjà fait le tour de Rome il y a certes plus de 10 ans, mais j’avais tout de même quelques souvenirs en pagaille. Cependant (allez savoir pourquoi…) je n’en avais aucun de la place Saint-Pierre et quelle surprise ! Mes yeux se sont écarquillés à sa vue et ont eu du mal à se décoller de la place, de ses colonnes et de cette architecture si romaine.

Anecdote : Nous n’avons pas pu visiter la Basilique. En effet, nous ne le savions pas avant de mettre les pieds dans le Vatican (un samedi) mais une messe papale était prévu le lendemain et la Basilique était donc interdite au public !

Son histoire

Située devant la Basilique Saint-Pierre et la cité du Vatican, la place Saint-Pierre est une impressionnante et majestueuse oeuvre baroque avec 193 mètres de large et 120 mètres de long.
Bordée par 284 colonnes (impressionnant on a dit !), 88 pilastres et 140 statues de saints, elle fut terminée en 1668.
C’est sur cette place que se tient la foule lors des grandes fêtes religieuses célébrées par le pape.

Mon avis

Immanquable à Rome. Son architecture, sa beauté et son atmosphère laissent sans voix. Elle fait véritablement partie des incontournables pour réussir son week end à Rome.

Où la trouver ?

Le Colisée

J’ai eu l’occasion de visiter le Colisée en Octobre ! Nous souhaitions réserver une visite avec un pass coupe-file pour pouvoir griller tout le monde dans la queue, mais comme nous étions très bien organisées (ironie bonjour), tous les billets étaient vendus et nous n’avons eu d’autre choix que de nous présenter au pied du Colisée comme des touristes mal préparées…
Grand bien nous en à pris ! Nous y sommes allées le samedi en fin de journée (sur les coups de 17h) et nous avons fait environ 15 minutes de queues pour obtenir notre sésame ! (Opération plus que rentable, comptez 12€ le ticket “standard” contre minimum 30€ pour des “coupes-files”).
Pour ma prochaine visite du Colisée je pense opter pour une visite nocturne des souterrains et de l’Arène.

Son histoire

Le Colisée est le plus grand Colosseo construit dans l’Empire Romain ! Sa construction s’est étendue de 72 à 92 après Jésus-Christ et aura nécessité le travail de plus de 120 000 esclaves.
Du haut de ses 188 mètres de long, 155 mètres de large et 50 mètres de haut, ses 80 portes et ses 4 niveaux permettaient aux 50 000 spectateurs d’accéder aux spectacles.

Différents types de spectacles y étaient proposés : Des jeux traditionnels, des combats de gladiateurs (munera), des combats d’animaux sauvages (venationes), des exécutions de condamnés à mort, des reconstitutions de batailles célèbres, des drames basés sur la mythologie romaine…

Resté en service pendant plus de 500 ans, le Colisée est par la suite devenu une forteresse, des habitations, un sanctuaire, des ateliers d’artisans, le siège d’un ordre religieux, et une carrière.

Aujourd’hui, il est ouvert tous les jours aux visites et reste un lieu spirituel car lors de chaque vendredi saint, le pape mène une procession aux flambeaux sur un chemin de croix, aboutissant à l’amphithéâtre.

Mon avis

Le Colisée est définitivement l’un des incontournables pour réussir son week end à Rome. Le quartier où il est situé, plein de ruines est impressionnant et le Colisée en lui-même vaut le détour. A mon sens, pas besoin de prévoir 3 heures de visites… Ce sont des pierres, des colonnes (tombées) et de nouveau des pierres… Mais elles valent le détour !
Anecdote : On aurait quand même bien aimé avoir une visite guidée pour en apprendre un peu plus et pourquoi pas se balader dans des recoins de ce Colisée.

Où le trouver ?

La Piazza Navona

La piazza Navona est la plus grande place de Rome. Elle est située à proximité du Panthéon. C’est également pour moi l’une des plus belles (après la place Saint-Pierre), probablement grâce à ses terrasses, son agitation et les petites ruelles à proximité.

Son histoire

La place est construite sur les ruines du stade de Domitien dont elle conserve la forme.
Son décor architectural baroque la rend magique avec la Fontaine des Quatre-Fleuves, l’Eglise Sainte-Agnès-en-Agone (avec ses campaniles et son dôme) et ses 2 autres Fontaines (Nettuno et Moro).
Ses terrasses de cafés, ses kiosques et les petites ruelles qu’elle dessert en font un point névralgique de Rome.

Mon avis

La Piazza Navona est très agréable, même lorsqu’elle est bondée. En fin de journée les couleurs y sont chaudes et chatoyantes, l’idéal pour se poser en terrasse et profiter de l’ambiance romaine.

Où la trouver ?

Les jardins de la Villa Borghese

Les jardins de la Villa Borghese sont des plus agréables. Situés au Nord de l’agitation romaine on y trouve 80 hectares saupoudrés de musées et d’institutions, un mix pas trop mal me direz-vous !

Son histoire

Réalisés par Flaminio Ponzio, ancien vignoble devenu des jardins verdoyants et agrémentés de fontaines et de musées il a ouvert ses portes au public au début des années 1900.

Activités disponibles

  • La Galerie Borghese : Grandes collections d’Art
  • La Villa Médicis : Académie de France
  • Le Musée Carlo Bilotti : Musée d’art contemporain
  • La Galerie Nationale d’Art moderne et contemporain
  • Le Musée municipal de zoologie : Musée d’histoire naturelle
  • Le Musée Pietro Canonica : Consacré à son oeuvre
  • La Villa Julia : Musée national étrusque
  • Le Bioparc : Zoo

Mon avis

J’ai eu la chance de me balader quelques heures dans ce gigantesque et reposant jardin. La promenade y est très agréable, à l’ombre des arbres et vous découvrez à chaque instant des œuvres d’art (fontaines, statuts…) directement installées dans le parc.
Nous avons tout fait a pied, mais pour les plus flemmards sachez que la visite peut se faire à vélo, en rosalie, ou encore en petite voiture de golf.
En bref, c’est un moment reposant et verdoyant que nous avons beaucoup apprécié et qui permet de couper légèrement de l’agitation romaine.

Où les trouver ?

Mon avis sur les incontournables pour réussir son week end à Rome

Rome est, selon moi, une ville musée, tout comme Paris. Les monuments sont tous plus impressionnants que les autres et chaque balade dans ses rues et ruelles est une leçon d’histoire et est à couper le souffle. J’ai trouvé les romains accueillants, agréables et pourvus d’une gastronomie au top (on aime les pâtes et la pizza oui oui oui….) ! En bref, un séjour très agréable ! Nous avons eu le temps de faire les grandes attractions touristiques en deux jours, cependant, il me reste encore de nombreuses choses à découvrir dans cette belle capitale. Une chose est sure : Je reviendrai !

Ces articles pourraient également vous intéresser

  • S’évader à Rome le temps d’un week-end : Infos pratiques
  • Les immanquables pour mes futurs week-end européens

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.