Le Colisée de Rome

Nous avons eu l’occasion de visiter le Colisée en Octobre ! Nous souhaitions réserver une visite avec un pass coupe-file pour pouvoir griller tout le monde dans la queue, mais comme nous étions très bien organisées (ironie bonjour), tous les billets étaient vendus et nous n’avons eu d’autre choix que de nous présenter au pied du Colisée comme des touristes mal préparées…
Grand bien nous en à pris ! Nous y sommes allées le samedi en fin de journée (sur les coups de 17h) et nous avons fait environ 15 minutes de queues pour obtenir notre ticket d’entrée ! (Opération plus que rentable, comptez 12€ le ticket « standard » contre minimum 30€ pour des « coupes-files ».

Un peu d’histoire :
Le Colisée est le plus grand Colosseo construit dans l’Empire Romain ! Sa construction s’est étendue de 72 à 80 puis jusqu’en 92 après Jésus-Christ et aura nécessité le travail de plus de 120 000 esclaves.

Du haut de ses 188 mètres de long, 155 mètres de large et 50 mètres de haut, ses 80 portes et ses 4 niveaux permettaient aux 50 000 spectateurs d’accéder aux spectacles rapidement (et gratuitement, gracieusement offerts par l’Empereur).

Quels types de spectacles pouvait-on y voir me direz-vous ? Des jeux traditionnels, des combats de gladiateurs (munera), des combats d’animaux sauvages (venationes), des exécutions de condamnés à mort, des reconstitutions de batailles célèbres, des drames basés sur la mythologie romaine…

Resté en service pendant plus de 500 ans, le Colisée est par la suite (au VI ème siècle) devenu une forteresse, des habitations, un sanctuaire, des ateliers d’artisans, le siège d’un ordre religieux, et une carrière (utilisée notamment pour construire d’autres monuments).

Aujourd’hui, il est ouvert tous les jours aux visites et reste un lieu spirituel car lors de chaque vendredi saint, le pape mène une procession aux flambeaux sur un chemin de croix, aboutissant à l’amphithéâtre.

Mon avis :
Un des incontournables de Rome (même si très touristique).
Le quartier ou il est situé, plein de ruines est impressionant et le Colisée en lui même vaut le détour. A mon sens, pas besoin de prévoir 3 heures de visites… Ce sont des pierres, des colonnes (tombées) et de nouveau des pierres… Mais elles valent le détour !
On aurait quand même bien aimé avoir une visite guidée pour en apprendre un peu plus et pourquoi pas se balader dans des recoins de ce Colisée (la prochaine fois!)

Où le trouver ?

A faire lors de mon prochain voyage à Rome :
– Visite nocturne des souterrains
– Prendre des photos du Colisée de nuit

Manon

3 réflexions sur “Le Colisée de Rome”

  1. Ping : Résumé d’un Weekend à Rome – Voyageons le Monde

  2. Alexia - Mes Escapades – Passionnée de voyages et de gastronomie, j'ai enfin lancé mon blog pour vous faire découvrir mes escapades exploratrices et gourmandes !

    Incroyable, je ne savais pas que l’on pouvait faire une visite nocturne des sous terrains !

  3. Ping : Budget d'un weekend à Rome – Voyageons le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.