Johannesbourg

Johannesbourg, Johannesburg, Joburg, Jozi ou encore J’burg est la ville la plus peuplée d’Afrique du Sud.

L’histoire et le développement de Johannesburg sont intrinsèquement lié à la découverte de l’or. (Nous avons d’ailleurs profité du Gold Reed City, un parc d’attraction qui tourne autour de la ruée vers l’or pour notre dernier jour en Afrique du Sud).

Très marquée par l’Apartheid elle reste aujourd’hui l’une des villes les moins sures du monde.  Nous ne nous sommes jamais réellement trouvé dans une situation insécuritaire. Cependant, dans les quartiers « huppés », les maisons sont protégées par des clôtures, recouvertes de barbelés et électrifiées, ce qui n’est clairement pas rassurant. Etant de grands amateurs de grandes villes, nous avons tout de même décidé d’y rester quelques jours pour mieux ressentir son agitation et pouvoir la visiter.

Se déplacer dans Johannesbourg : Nos billets d’avions étant des Paris <=> Johannesburg, nous n’avons jamais pris les transports en commun. En effet, nous avons loué une voiture le jour de notre arrivée et l’avons rendu juste avant de remonter dans l’avions.
A noter, en Afrique du sud, ils roulent à gauche ! Nous n’avons eu aucun problème à nous acclimater, nous avions fait exprès de prendre une voiture automatique, cependant, cela demande quand même une certaine vigilance (au moins au début) et surtout dans les villes.

Visiter Johannesbourg : Toutes les visites et activités que nous avons eu la chance de faire dans cette ville feront l’objet d’autres articles plus spécifiques, mais même si elle n’est pas la préférée des touristes, Johannesbourg à quand même de quoi surprendre les plus téméraires ! Entre la visite d’une ancienne mine d’or, une balade dans Soweto, le musée de l’Apartheid, la maison de Mandela… Elle mérite à mon sens d’être un plus prisée par les touristes.

Choisir le quartier où poser ses valises dans Joburg : Il a été super difficile pour nous de savoir où loger à Johannesbourg. Plus que le choix des hôtels, ce fut le choix des quartiers.
Quand on arrive dans cette grande mégalopole, sans rien y connaitre, qu’on sait qu’elle peut être potentiellement « dangereuse », on cherche tout de même le quartier le plus safe. Les avis entre blogs, routards, et autres sources d’informations divergent et on a eu du mal à sélectionner un quartier.
Nous avons opté pour le quartier de Sandton, dans le nord de Joburg. Quartier huppé, dans lequel toutes les habitations sont protégés par des barbelés électrifiés et des compagnies de sécurité privées, mais par conséquent un quartier plutôt sécurisé avec des grands centres commerciaux.

Manon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s