Antananarivo – Activités

Voici ce que nous avons fait à Antananarivo. Nous n’avions que 2 jours complets sur place et n’avons pas eu un temps merveilleux. Mais nous avons réussit à en profiter quand même comme il se devait !

  • Lac Anosy : Il parait grand et beau de loin, nous sommes donc allés nous balader au bord de celui-ci et quelle ne fut pas notre surprise en découvrant non pas un joli lac, mais une dechetterie, ayant une odeur quasi nauséabonde. Voulant aller plus loin, nous nous sommes approché du monument aux morts qui est en son centre, et un jeune malgache à essayer de nous escroquer en voulant nous faire payer 2 000 AR soit disant pour l’entretien et le nettoyage des bords du lac (en pratique c’est une porcherie). Ne voulant pas céder aux sirènes de la corruption nous avons fait demi-tour.
  • Le Palais de la Reine – Rova : Dans les hauteurs de Madagascar, les quartiers les plus aérés et propres de la ville. Sans être sure de rien, il semblerait que la visite soit payante. (Après une négociation acharnée nous sommes tombés d’accord sur 15 000 AR/pers. pour une visite guidée). Nous avons eu la chance de tomber sur un guide qui parlait correctement français qui nous a raconté l’histoire du palais, des reines et rois successifs, de l’incendie de 1995 qui a tout ravagé et de la lenteur de l’état malgache pour faire la rénovation. Il nous a également longuement parlé de la situation dans laquelle Madagascar se trouvait depuis le dernier coup d’Etat de 2009 et le pauvre homme était affligé et sans espoir. Une rencontre forte en émotion, difficile à encaisser mais qui nous remet les pieds sur terre.
  • Marché Analakely : Marché niché au coeur de la ville où il est difficile de se mouvoir vu sa fréquentation. Vente de nombreux bibelots, fruits et légumes, articles électroniques, vêtements… Ils y vendent de tout sur des stands ou par terre. L’effervescence y est constante mais c’est plaisant de se balader au milieu des habitants et de voir leurs habitudes.
  • Ancienne Gare : Elle ne sert plus de gare actuellement, quelques boutiques se trouvent dans son hall, à côté d’un grand marché, qui ressemble au marché aux puces parisien. Finalement, le hall de la gare centrale est le seul endroit que nous avons trouvé calme dans Tana.
  • Avenue de l’Indépendance : Grande avenue où encore une fois des stands de tout et de rien vous attendent. Elle se termine au niveau de la gare centrale et passe devant l’Hotel de ville de Tana. Bondée à toute heure de la journée comme toute la ville !!

 

Logo non accessible
Non accessible

 

Je déconseille Antananarivo aux personnes à mobilité réduite. Les trottoirs sont étroits, amochés, la ville est pleine d’escalier (car une partie est de celle-ci est sur des collines).

 

 

Magique Manon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s